Que nous réserve “L’émission pour tous” pour sa première ce soir ?

Que nous réserve “L’émission pour tous” pour sa première ce soir ?

Ce soir, France 2 lance sa nouvelle quotidienne qui tentera de faire oublier l’échec de Sophia Aram avec "Jusqu’ici tout va bien".

Ce matin, sur Twitter, Laurent Ruquier a annoncé "une belle surprise qui ravira tout le monde et dont les initiales sont FF". Il est fort à parier que Florence Foresti prêtera main forte à l’animateur pour sa grande première. Et cela n’est pas un hasard puisque l’humoriste a été révélée dans "On a tout essayé" (la quotidienne de Ruquier pendant 8 ans) puis dans "On n’est pas couché". Huit chroniqueurs seront présents dont Jérémy Ferrari, Titoff, Christine Bravo, Steevy, Pierre Bénichou, Isabelle Motrot, Yann Moix et un huitième dont le nom n’est pas encore connu.

Même si le casting peut laisser penser à du réchauffé, Laurent Ruquier l’affirme : ce ne sera pas un copier-coller d’"On a tout essayé" ni une version télé de son émission radio d’Europe 1. L’animateur explique : "Nous allons commenter l’actualité avec un concept sous forme de questions. La surprise va porter sur la présence du public, en plateau, qui va énormément intervenir. Nous allons assister à des débats. Ce n’est pas un talk-show de plus mais davantage un forum".

En plus de sauver la case, Laurent Ruquier espère vouloir faire 11% de part de marché, soit le même score que Nagui avec son jeu musical "N’oubliez pas les paroles". Mais surtout, l’animateur souhaite faire savoir que "L’émission pour tous" fera mieux que le groupe Canal + avec "Le Grand Journal" et "Touche pas à mon poste". En effet, Ruquier confiait il y a quelques jours : "L’univers de la télévision est curieux. Pourquoi n’a-t-on jamais autant parlé des talk-shows ? Parce que Canal+ sait parfaitement communiquer sur "Le Grand Journal" et "Touche pas à mon poste". Si vous lisez la presse depuis six mois, vous avez l’impression que la France regarde tous les soirs Cyril Hanouna, alors qu’il ne fait que 5 ou 6 % de part d’audience. Quand nous faisions "On a tout essayé", nous étions autour de 12 à 15 % et nous sommes parfois montés à 22 %, pendant que Canal+ faisait 7 à 8 % d’audience. Personne à l’époque ne le soulignait. Aujourd’hui, Canal joue sur la concurrence pour faire croire que tout le monde regarde ses deux émissions, c’est absolument insensé !".

La communication forcée de Canal+ pointée du doigt par Ruquier est parfaitement illustrée puisque, depuis quelques jours, le groupe insiste sur la spéciale Gad Elmaleh sur D8 dans "Touche pas à mon poste" et la venue de Kanye West dans "Le Grand Journal".

Source : Tvmag