Quand une Freebox mêle François Hollande et Julie Gayet au “grand-banditisme”.

Quand une Freebox mêle François Hollande et Julie Gayet au “grand-banditisme”.
Dans un article paru hier dans Médiapart, l’appartement dans lequel François Hollande et Julie Gayet se voyaient secrètement "était lié au grand banditisme" corse.
 
En cause : le nom de Michel Ferraci qui apparaît sur les pages blanches au 20 rue du Cirque, nid d’amour supposé entre François Hollande et Julie Gayet. L’homme, condamné il y a quelque temps pour "abus de confiance", s’est pourtant défendu hier dans Le Monde de n’avoir "jamais loué ni été caution ou propriétaire de cet appartement." Ce dernier aurait été prêté par Emmanuelle Hauck, "une amie de Julie Gayet".
 
Si son nom est apparu dans les Pages Blanches, c’est à cause de l’abonnement Freebox souscrit avec son ex-femme, huit ans auparavant, qu’elle a conservé lors d’une procédure de déménagement. Son ex-femme Emmanuelle Hauck n’avait pas fait le changement de nom pour son abonnement Freebox à la suite de leur divorce.
 
Michel Ferraci estime enfin ne rien avoir à faire avec le grand-banditisme, ne pas être un "voyou" et qu’il portera sans doute plainte contre Mediapart et Le Point qui l’ont lié au grand banditisme Corse.
 
Si tout ceci est la faute de la Freebox, on ne peut que vous conseiller de réaliser une procédure de changement de nom, en cas de divorce ou de décès du titulaire de la ligne. Cela pourrait éviter de vous retrouver lié à quelques mésaventures et de faire la une de la presse…