Point Service Mobiles double son chiffre d’affaires depuis l’arrivée de Free Mobile

Point Service Mobiles double son chiffre d’affaires depuis l’arrivée de Free Mobile
En voilà un qui ne va pas se plaindre de l’arrivée de Free Mobile sur le marché du mobile : pour Point Service Mobiles (PSM), le réseau spécialisé dans la réparation de mobiles, le chiffre d’affaires en 2013 est au plus haut avec 25 millions d’euros de CA, deux fois plus qu’en 2012 avec 400 000 réparations au compteur l’an passé.
 
Cette forte croissance économique s’explique majoritairement par deux facteurs :
 
La montée en gamme du parc des utilisateurs, les abonnés sont ainsi de plus en plus nombreux à utiliser un smartphone. Pour Martine Bocquillon, présidente et fondatrice de PSM en deux ans "le panier moyen de nos clients est passé de 40 € à 63 €", les pièces de smartphones étant plus chères en cas de réparation.
 
Le deuxième facteur est directement lié à l’apparition de Free Mobile et ses offres sans subvention du mobile. Avec moins de changements de terminaux, les abonnés sont plus enclin à faire réparer qu’à changer de terminal à la moindre panne, l’alignement de la concurrence sur les offres du 4ème opérateur ayant démultiplié les "remises en état" des "vieux" terminaux des abonnés.
 
Au final, le succès de PSM l’a conduit à ouvrir 40 points de présence supplémentaires, 140 au total pour 350 salariés. Un développement qui va continuer en 2014, la fondatrice de PSM promettant d’ouvrir de nouvelles boutiques dans de nombreuses villes.
 
Source : Distributique