Freezone S'inscrire

Comment Free Mobile a dynamité le marché de la 4G et la stratégie de ses concurrents

 
Le lancement ce jour de la 4G de Free Mobile a provoqué une nouvelle baisse des prix au moment où les opérateurs pensaient prendre une bouffée d’air. Olivier Roussat estimait, il y a quelque temps qu’avec la 4G, pour rentabiliser l’ensemble des investissements effectués, il fallait soit augmenter les tarifs, soit augmenter les volumes. Les opérateurs devront donc trouver autre chose pour justifier la monétisation de la 4G.
 
Peine perdue, avec Free si les volumes ont augmenté, les tarifs n’ont pas bougé : de quoi faire enrager les opérateurs ! Comme le note l’Expansion dans son analyse, Free "vient de décapiter ces espoirs de construction d’un modèle économique optimisé."
 
Ces derniers ne cessaient depuis l’arrivée de Free Mobile, de clamer que les télécoms étaient en crise et qu’avec des prix aussi bas, les investissements et l’emploi dans les télécoms étaient menacés. La 4G leur avait permis de reprendre un peu leur souffle. Les rengaines et complaintes des opérateurs devraient donc reprendre.
 
Par la même occasion, Free envoie un message fort à la concurrence : après les avoir poussés dans leurs retranchements dès son arrivée sur le marché du mobile, Free montre une nouvelle fois qu’il va dicter la cadence et le marché de la concurrence. Avec 20 Go de Fair Use pour 19,99 €, il est aussi bien l’opérateur qui propose le plus de Fair Use et celui qui le propose au prix le plus bas. Un risque néanmoins mesuré, ils seront très peu à utiliser l’intégralité des 20 Go, la consommation moyenne de Data en 4G étant de 2 Go.
 
En incluant la 4G automatiquement dans son offre 3G, Free a également cassé le mythe de la nouvelle technologie que l’on doit souscrire avec une nouvelle offre et un nouvel engagement. Depuis plusieurs mois, les dirigeants de Free martèlent que la 4G ne correspond pas à une demande des consommateurs. Free a donc envoyé un message fort à ses clients en leur démontrant que cette option pouvait automatiquement être intégrée à un forfait existant et donc qu’elle n’avait pas plus de valeur que cela. Cette façon de procéder lui permet d’annoncer la 4G sans avoir à défendre une exigence de couverture. Il ne s’agit que "d’un plus gratuit", la pilule du manque d’antenne passe mieux que de vendre de "la fausse-monnaie" à tarif exorbitant. On ne peut donc pas lui reprocher les 700 antennes activées. Une esquive qui lui permet de se donner le temps de déployer son réseau.
 
Pour autant, c’est une nouvelle fois une manière d’annoncer à ses clients qu’il peut "consommer plus, sans payer plus" et qu’une nouvelle fois, il vient d’enrichir son offre mobile, sans que ses abonné n’aient à mettre la main au portefeuille. C’est une manière de fidéliser sa clientèle.
 
C’est également pour l’opérateur le moyen de différencier son offre à 19,99 € qui était noyée dans la masse d’offres qui s’étaient alignées au forfait de Free Mobile.
 
Pour la concurrence, c’est la soupe à la grimace que de voir Free Mobile s’installer sur la 4G avant les fêtes de fin d’année. Free n’a donc pas fait le "cadeau" de laisser Noël à la concurrence. Ils étaient nombreux à déjà miser sur la communication autour de Noël pour refourguer de la 4G à la pelle. Ces produits de nouvelles technologies couplés ou non avec un abonnement sont des cadeaux très prisés pendant la période de Noël. En 2012, ce sont les tablettes qui avaient fait un carton au mois de décembre. Pour 2013, les téléphones 4G pourraient également bien se vendre, d’autant que les choix de terminaux se multiplient à mesure que les mois passent.
 
Il y a pile un an, Free avait déjà fait le coup en enrichissant son offre à 2 € qui passait de 1 H d’appel et 60 SMS à 2 H et SMS illimités. Simple coïncidence, stratégie ou tradition, pour savoir si la tendance se confirme, rendez-vous début décembre 2014.
Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (79)
Afficher les 73 premiers commentaires...
Posté le 03 décembre 2013 à 21h59
Olivier a écrit
 il n'y a aucune pop up d'aucune sorte sur le site. Je vais voir ça avec notre régie, est ce que vous pouvez m'envoyer une capture ?

Je confirme qu'il y a bien une fenêtre popup qui apparaît de temps en temps avec l'iPad. C'est pas systématique mais c'est un peu pénible. Cette fois c'était Emirates Airways.

Posté le 03 décembre 2013 à 22h23
yacafocon a écrit
Olivier a écrit  il n'y a aucune pop up d'aucune sorte sur le site. Je vais voir ça avec notre régie, est ce que vous pouvez m'envoyer une capture ? Je confirme qu'il y a bien une fenêtre popup qui apparaît de temps en temps avec l'iPad. C'est pas systématique mais c'est un peu pénible. Cette fois c'était Emirates Airways.

Avec le site mobile c'est la cata des grosses pages de pub en plein écran.

Posté le 03 décembre 2013 à 22h25
C'est diffamatoire de dire que ce sont des abrutis incompétents dans ce gouvernement de branquignoles ? Faut pas oublier que XN fait plus pour la France qu'eux !
2ministres a écrit
chris48 a écrit 2ministres a écrit Quelques heures après l'annonce du lancement de l'offre 4G de Free, Benoît Hamon et Fleur Pellerin «invitent les consommateurs à consulter les cartes de couverture des opérateurs avant de faire leur choix».Le ministre délégué, chargé de l'Economie sociale et solidaire et de la Consommation, Benoît Hamon, et la ministre déléguée, chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Innovation et de l'Economie numérique, Fleur Pellerin, rappellent que « les opérateurs mobiles doivent proposer sur leur site internet une information claire et transparente aux consommateurs, à travers notamment la fourniture de cartes de couverture pour chacun des services proposés». Une attaque à peine voilée en direction de Free, qui a notamment mis en ligne des cartes de couverture du territoire avec son offre 4G qui ne permettent pas de zoomer et difficiles à comparer avec celles de ses concurrents. «Les ministres veilleront à ce que les cartes publiées par les opérateurs soient pleinement sincères et comparables»(Le Figaro) Je trouve assez surprenant  ce commmentaire des 2 ministres car je ne me rappelle pas les mêmes lors de l'ouverture des 3 autres opérateurs     C'est une réaction tout à fait normale visant à protéger le grand public contre la fausse monnaie... Free étant récidiviste, ils ont tout de suite compris le truc. Le grand public était capable de juger avec les 3 autres .....Le site de Free indique clairement l'utlisation de sa 4G,encore faut il s'y connecter ceci dit je n'acheterai pas un mobile 4G mais tant mieux pour les clients de Freemobile éligibles  qui seront par cette intéressés par cette offre

Posté le 03 décembre 2013 à 22h52
trader a écrit
RIEN A DIRE FREEMOBILE.....j'etais un des plus sceptique et critique....et la bravo free...

Bravo quoi??? 205 km carré de couverture, avec une moyenne de 110 habitants par kilomètres carré en france... C'est pas non plus festiale!!

Posté le 03 décembre 2013 à 23h02
Antwan a écrit
ils seront très peu à utiliser l’intégralité des 20 Go, la consommation moyenne de Data en 4G étant de 2 Go. Risque d'autant plus mesuré que l'utilisation de son réseau en propre ne coute quasiment rien de par son architecture astucieuse (tout IP et intégré au réseau fixe).Ce n'est qu'une question de mois avant que les fair-use sautent chez Free, en 3G comme en 4G.

Houlà, arrêtes un peu de t'emballer. Car quand on voit que le réseau téléphonique d'Orange n'a pas tenu face à l'arrivée des freemobinautes. Cela m'étonnerait que Free puisse se permettre de supprimer le fair use sur ses offres. De toute façon, les ressources en mobile sont limitées donc pas la peine de rêver. Du moins dans l'état actuel de la technologie.

Posté le 04 décembre 2013 à 06h22
prométhé a écrit
Antwan a écrit ils seront très peu à utiliser l’intégralité des 20 Go, la consommation moyenne de Data en 4G étant de 2 Go. Risque d'autant plus mesuré que l'utilisation de son réseau en propre ne coute quasiment rien de par son architecture astucieuse (tout IP et intégré au réseau fixe).Ce n'est qu'une question de mois avant que les fair-use sautent chez Free, en 3G comme en 4G. Houlà, arrêtes un peu de t'emballer. Car quand on voit que le réseau téléphonique d'Orange n'a pas tenu face à l'arrivée des freemobinautes. Cela m'étonnerait que Free puisse se permettre de supprimer le fair use sur ses offres. De toute façon, les ressources en mobile sont limitées donc pas la peine de rêver. Du moins dans l'état actuel de la technologie.

Le fait que ça soit vraiment faisable ou pas , Free s'en cogne je pense , si ça peut "dynamiter" le marché ils le feront , quitte a offrir un truc merdique a tous ceux qui ne regardent que le prix.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

DANS VOS REGIONS
Quels enrichissements apporteriez-vous au forfait 2 euros de Free Mobile ?