Lancement de la 4G en décembre chez Free Mobile : buzz ou simple respect du calendrier ?

Lancement de la 4G en décembre chez Free Mobile : buzz ou simple respect du calendrier ?
 
Les propos de Xavier Niel cités par le magazine Challenges vendredi dernier et que nous citions ce matin a fait le tour de web durant la journée. Le fondateur de Free affirme en effet être prêt « à tirer, peut être même avant la fin de l’année» en ce qui concerne la 4G. Une phrase qui a beaucoup été commentée, certains y voyant un moyen pour Free Mobile de faire le buzz, notant au passage que l’opérateur ne dispose qu’un peu plus de 1300 antennes autorisées en 4G (dont seulement 14 sont activées). De fait, sauf à déclarer et activer de très nombreuses antennes 4G en décembre, Free ne pourrait pas couvrir massivement la population française. Il pourrait cependant disposer d’un parc d’antennes 4G équivalent à celui de SFR, puisque les 2 opérateurs disposent approximativement du même nombre de sites 4G autorisés par l’ANFR.
 
Autorisations et activations d’antennes 4G au 1er novembre 2013
 
Mais l’annonce de Xavier Niel n’est cependant pas réellement une surprise. En effet, au delà des petites phrases et indices (ou contre-indices) glissés par les représentants de Free, l’opérateur avait annoncé un calendrier prévisionnel lors de l’assemblée générale des actionnaires de l’année dernière, en juillet 2012. Et il ne s’agissait pas de simples paroles puisqu’un calendrier avait été publié, et celui-ci indiquait clairement que la 4G serait lancée en en 2012 ou 2013. Si Free s’en tient à son calendrier, il devrait donc lancer la 4G avant la fin de cette année. On constate d’ailleurs que les autres objectifs de Free Mobile indiqués dans ce calendrier, que ce soit l’activation des fréquences 900 Mhz ou le lancement des Femtocells, ont bien été respectés. 
 
 Extrait du calendrier prévisionnel présenté par Iliad lors de son assemblée générale 2012
 
Simple buzz ou lancement effectif, Free Mobile fait en tous cas beaucoup parler de lui en ce qui concerne la 4G, alors que c’est le seul opérateur de réseau à ne pas l’avoir lancée.