Numéricâble dévalorise la Freebox ? La réponse en « image »

Numéricâble dévalorise la Freebox ? La réponse en « image »

Nous vous rapportions hier qu’Iliad attaquait Numéricâble par ce qu’il estimait que le document de base de présentation de son introduction en bourse enregistré par l’AMF contiendrait des informations "erronées et dévalorisantes" pour les sociétés détenues par Iliad. Free dénonce les informations transmises à l’AMF par Numéricâble concernant la qualité de la Freebox notamment de la haute-définition, de YouTube sur la TV, de la Hotline de Free, la Vidéo à la Demande, le lecteur Blu-Ray de la Freebox…
 
C’est en fait un tableau issu de ce document que nous nous sommes procuré que Free remet en cause. Et le moins que l’on puisse dire, est que certains des services de la Freebox sont pour partie « oubliés » ou minorés :
 
 
Ainsi, alors que le débit de l’offre fibre est affiché dans le tableau pour chaque opérateur, ce n’est pas le cas de Free qui se contente d’un petit (1) et d’un petit (2) renvoyant vers les indications suivantes :
 
(1) Peut aussi s’utiliser sur le réseau FTTH pour une vitesse maximum de 1 Gbps, mais le volume est bas. 
(2) Le 1er octobre 2013, Iliad a annoncé une augmentation du débit fibre optique des abonnés éligibles à 1 Gbps en réception et 200 Mbps en émission, sans changement de prix. Cette annonce a fait l’objet d’un communiqué de l’ARCEP publié le même jour par lequel l’ARCEP a tenu « à souligner le caractère partiel et parfois inexact des annonces de Free 
 
Free remet en cause également l’utilisation du terme "IPTV" alors que Free propose la HD et c’est même l’opérateur ADSL qui propose le plus grand nombre de chaînes en haute définition (69 au total).
 
Autre exemple avec le lecteur Blu Ray qui n’est pas en option sur la Freebox Révolution, contrairement à celui de Numéricâble et d’Orange (mais cela n’est pas précisé) et qui est également compatible 3D. 
 
On pourrait également parler du fait que YouTube est également disponible en HD sur la Freebox Révolution mais chacun jugera les informations données dans ce tableau 
 
Numéricâble de bonne foi ? 
 
Numéricâble a indiqué être de «bonne foi» dans la rédaction de ce document qui a été réalisé «sur la base des informations disponibles au moment de sa rédaction», et qu’il «ne constitue pas un document de publicité comparative par rapport à ses concurrents mais un document d’information financière concernant Numéricâble Group». Or cette dernière phrase n’est pas tout à fait exacte. Numéricâble use en effet d’un tableau similaire pour faire de la publicité comparative. Pour exemple, le tableau que le cablo opérateur joint dans de nombreux communiqués qu’il diffuse auprès de la presse et dans lequel on retrouve plusieurs éléments dénoncés par Free :