Achat par le mobile : les Français sont encore trop frileux selon Ipsos

Annoncé comme le futur remplaçant de la carte bancaire, le portefeuille numérique mobile fait débat. D’après un sondage Ipsos pour Elia Consulting, les Français sont plutôt frileux vis-à-vis de ce nouveau mode de consommation.

Selon cette étude
, ils ne sont que 35 % a savoir qu’il est possible de régler leurs achats sur internet ou en boutique via leur mobile sans passer par leur carte bancaire. 14 % n’en ont jamais entendu parler, et une absolue majorité d’entre eux (51 %) déclare avoir déjà entendu parler du principe sans vraiment savoir de quoi il s’agit.

Plusieurs formes de paiement mobile existe depuis quelques années comme le paiement par SMS ou le prélèvement sur le forfait téléphonique. D’autres modes de "e-wallet’, comme la technologie NFC, sont encore en développement.

Malgré un explication, seuls 31 % des Français interrogés se disent prêts à adopter le portefeuille numérique mobile pour leurs achats sur internet ou en boutique contre 64 % de réticents. Parmi ces deux camps, 6 % sont certains de s’y mettre, 33 % affirment qu’ils ne le feront pas.

Seuls 13 % des personnes interrogées seraient même prêtes à abandonner leur carte bancaire au profit d’un paiement via mobile contre 87% de réticent dont 48 % de farouchement opposés.

Parmi les craintes relevées, 45 % craignent pour la sécurité de leurs données bancaires, 43 % d’entre eux estiment que ça encourage le vol de téléphones, 41% estiment qu’en cas de perte ou vol du terminal, ils se retrouveraient en difficultés. Parmi les autres craintes, 27 % dénoncent la dépendance encore plus grandissante au mobile, 10 % estiment que ce système favorise l’achat compulsif. Enfin elle parait pour certains moins simples à utiliser qu’une carte bancaire (3 %) et ils estiment qu’il faut donner trop d’information avant de pouvoir l’utiliser (10 %).