Fibre optique : les préconisations de déploiements hors zones très denses

Fibre optique : les préconisations de déploiements hors zones très denses
Le comité d’experts pour la boucle locale en fibre optique jusque l’abonné a défini depuis le mois de février, à "la définition des spécifications fonctionnelles et techniques recommandées pour le déploiement des réseaux FTTH en dehors des zones très denses". En somme, il s’agit d’une série de pièges à éviter pour les collectivités pour que ces derniers ne contractualisent pas des déploiements qui, en définitive, seront inutilisables par les grands opérateurs commerciaux. 
 
Ces recommandations publiées dans un document mis à disposition par l’ARCEP seront amenées à évoluer en fonction des retours d’expériences et "l’industrialisation progressive des technologies liées au FTTH." 
 
De grands axes ont d’ores et déjà été dégagés afin de favoriser le déploiement FTTH, la mutualisation des réseaux et leur pérennisation dans le temps. 
 
Ainsi, le comité préconise de s’assurer que l’infrastructure déployée soit :
  • Exploitable par les opérateurs commerciaux.
  • Durable, garantissant une résistance au temps et permettant la montée en charge du FTTH, jusqu’à un taux de pénétration au moins égal à celui observé sur le réseau cuivre.
  • Construite et maintenue dans des conditions économiques raisonnables
Le recueil de spécifications du comité technique comprend également : 
  • Des préconisations sur le dimensionnement des différents segments d’un réseau mutualisé en fibre optique jusqu’à l’abonné en tenant compte de la variété de sites et d’utilisateurs pouvant être desservis par ce réseau.
  • Des préconisations techniques sur les différents noeuds fonctionnels qui permettent la mutualisation effective d’un réseau FTTH (Noeud de Raccordement Optique, Point de Mutualisation, Point de Branchement Optique…).
  • D’autres préconisations pour que le réseau puisse être utilisé efficacement par les opérateurs commerciaux.