Michel Sapin demande à SFR de « prendre les mesures nécessaires » suite au bug sur l’envoi de SMS

 
Nous vous le rapportions la semaine dernière, un bug chez SFR avait été responsable de la radiation de plusieurs dizaines de milliers de chômeurs, suite à des SMS qui n’avaient pas été reçus par les personnes concernées. Et ce n’étaient pas 30 000 SMS, comme indiqué par SFR dans un premier temps, mais 170 000 qui n’étaient pas arrivés chez leurs destinataires. Au final, le chômage aura baissé de 20 000 personnes en août, contre 50 000 initialement annoncés.
 
SFR avait alors estimé qu’il ne pouvait pas tout surveiller : "60 milliards de SMS circulent chaque année sur notre réseau, nous n’avons pas vraiment le temps d’en surveiller 30 000" avait indiqué l’opérateur au Monde. Une explication qui n’est pas suffisante pour le Ministre du Travail, Michel Sapin. Il a indiqué au Figaro «J’ai demandé la transparence sur cette affaire à SFR et à ce que les responsabilités soient établies, a-t-il précisé. Pour le reste, c’est à l’opérateur de prendre les mesures nécessaires». Visiblement agacé, il a indiqué que les «chiffres étant trop importants» pour que de telles erreurs puissent être tolérées. «Une baisse de 20. 000 demandeurs d’emploi en août, c’est quand même une bonne chose» a-t-il ajouté, soulignant au passage que le chiffre des 50.000 avait éveillé ses soupçons «dès le début». «Les gens ont parfois la mémoire un peu courte. Ce n’est pas la première fois qu’une telle chose se produit, mais je veux que ce soit la dernière».
 
Source : Le Figaro