Olivier Roussat (Bouygues Telecom) : “Free a vraiment démocratisé l’accès à la voix”

Olivier Roussat (Bouygues Telecom) : “Free a vraiment démocratisé l’accès à la voix”

Olivier Roussat, PDG de Bouygues Telecom, a répondu aux questions de Pascal Pogam, rédacteur en chef des Echos. Si la 4G de Bouygues Telecom est au coeur des discussions, le n°1 de Bouygues Telecom ne craint plus, "un nouvel effet Free mobile". 

Depuis son arrivée sur le marché de la téléphonie mobile, le "trublion des télécoms" a fait beaucoup de mal à Bouygues Telecom, l’opérateur compte désormais sur la 4G pour relever la tête.

"Pour bien comprendre ce qu’a représenté l’arrivée de Free pour nous, c’est entre 2011 et 2013, une chute du chiffre d’affaires de Bouygues Telecom de l’ordre de 20%. C’est juste considérable." L’opérateur a connu des pertes en 2012 et une baisse du chiffre d’affaires du 1er semestre 2013 de l’ordre de 15%. "Nous avons passé 19 mois à absorber la contraction de Free. On a du réorganiser notre entreprise, on a du réduire nos effectifs au passage."

Pour le patron de Bouygues, "la 4G c’est une page qui se tourne."

A savoir si l’arrivée de Free, qui n’a pas encore lancé son offre 4G, l’inquiète, Olivier Roussat répond :

"Free a vraiment démocratisé l’accès à la voix. Nous on a choisi de se battre sur la Data. C’est un autre marché. On est pas sur le même créneau que Free, je n’ai pas d’inquiètude particulière."