Opération escargot contre les antennes Free à Paris

Opération escargot contre les antennes Free à Paris

Depuis début septembre, 3 antennes sont au centre d’un conflit à Paris. Plus qu’une simple dénonciation de l’installation de ces antennes, les riverains, épaulés par certains élus, se sont mis à se relayer pour faire barrage à l’installation de ces antennes.

Les riverains dénoncent l’installation de 3 antennes jugées trop proches de 3 établissements scolaires.Pour Roxane Decorte élue UMP, estime que la loi "laisse beaucoup trop le champ libre aux opérateurs qui trouvent toujours de bonnes raisons de ne pas respecter la charte de bonne conduite" des opérateurs.

Ces antennes devaient être installées le 06 septembre dernier, rue Jean-Cottin, les riverains font piquet de grève craignant que Free les installe dans leur dos… "Ils sont coutumier du faits !" raconte une riveraine.

Devant une telle fronde, le Maire du XIII ème, Daniel Vaillant s’est déchargé sur Free : soit l’opérateur suspend son projet d’installation, soit une demande sera formulée pour trouver un autre site d’implantation. Il a donc écrit à Maxime Lombardini : "Une autorisation administrative vous a été délivrée en octobre 2012, mais vous n’ignorez pas que, durant cette période, la charte de téléphonie était en cours de renégociation. […] je vous propose d’intégrer cette de mande d’antenne dans le processus, et la mairie d’arrondissement, après concertation des riverains, pourrait rendre un avis."

En attendant la réponse de Free, le message des riverains est clair : "No pasaran !"

Source : Le Parisien