Jean Yves Charlier (SFR) :”un nouveau plan de départs volontaires n’est pas à l’ordre du jour”

Univers Freebox vous en parlait la semaine dernière, Vivendi et SFR vont se séparer. Afin de rassurer ses troupes, Jean-Yves Charlier, PDG de SFR a envoyé une note interne à tout ses salariés que La Tribune s’est procuré.

Dans ce courrier, le PDG de SFR annonce que la séparation de Vivendi ne conduira pas à un deuxième plan social. S’il convient que le marché est "difficile" et que l’opérateur est confronté à "une baisse de sa profitabilité", Jean Yves Charlier refuse de tomber dans "la vision défaitiste de certains."

Le patron de SFR libéré du joug de Vivendi estime que l’opérateur " a tous les atouts et les moyens pour créer seul son avenir." L’objectif est clair : "être l’acteur leader du très haut débit fixe et mobile." Pour arriver à ses fins, SFR va se pencher sur "des relais de croissance" et "surinvestir dans ces nouveaux marchés pour maintenir nos positions de leadership et accélérer le poids de ces nouveaux métiers dans notre groupe." Au programme : Cloud, Machine to Machine et domotique.

Un plan ambitieux qui sera annoncé au mois de novembre aux salariés et qui promet de prendre un virage : "nous devons afficher sur le fond comme sur la forme, une différence claire par rapport à nos concurrents et surtout nous y tenir sur la durée."

Pour Jean Yves Charlier, la séparation Vivendi-SFR est une page qui se tourne : "les business modèles qui ont fait notre succès hier ne sont pas ceux qui feront nos succès demain."

Source : La Tribune