Freezone S'inscrire

Après le FTTH et le FTTB, Orange et Alcatel-Lucent testent le FTTD

On connaissait déjà le FTTB pour Fiber to The Building, surtout développée en France par Numericable et consistant à fibrer la ligne de l’abonné jusqu’ au pied de l’immeuble. Moins couteuse en démarches et en déploiement, elle amène le réseau Très Haut Débit jusqu’au pied de l’immeuble avant de repasser sur le bon vieux réseau cuivré.

Vous êtes également nombreux à attendre avec impatience le FTTH pour Fiber To The Home, consistant à fibrer la totalité de la ligne, du Nœud de Raccordement Optique à la prise de l’abonné. Plus coûteuse, nécessitant de multiples autorisations et plusieurs étapes de déploiement. Raccorder la rue, puis les bâtiments, monter dans les étages, avant d’intervenir auprès de chaque locataire, de nombreux obstacles qui freinent le déploiement des opérateurs.

Afin d’accélérer les déploiements, Orange et Alcatel Lucent annoncent tester une troisième formule intermédiaire, baptisée FTTD pour Fiber To The Door. Elle consiste à raccorder la fibre optique jusque chaque palier d’immeuble, avant d’installer un boitier pour raccorder la fibre aux paires de cuivre des particuliers. Ce procédé permet aux opérateurs de gagner le temps d’ interventions de techniciens, prenant minimum deux heures par domicile d’abonné à équiper, lequel devra être présent le jour de l’installation.

Sur les derniers mètres restant en réseau cuivré, c’est la technologie VDSL 2, plus puissante que l’ADSL, qui sera utilisée. Ce procédé pourrait également être utilisé évitant aux abonnés de débourser entre 99 et 149 € de frais de raccordement tout en profitant sur VDSL2 en sortie fibre optique à quelques mètres du domicile.

Mathieu Bourguignon, directeur des ventes chez Alcatel-Lucent annonce que le boitier FTTD « pourra supporter des débits jusqu’à 1Gbit/s sur la paire de cuivre.» L’équipementier et le fournisseur d’accès anticipent déjà sur le développement de la norme G-Fast qui prévu pour succéder au VDSL2.

Les deux opérateurs présenteront leur boitier prochainement avant une commercialisation prévue pour 2014.

Source : Ariase
 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (39)
Afficher les 33 premiers commentaires...
Posté le 12 septembre 2013 à 18h57
nikro a écrit
PrendsMoiPourUneBlonde a écrit Antwan a écrit PrendsMoiPourUneBlonde a écrit Sextoy a écrit PAs si idiot que ca, VDSL2 suivi du FTTD(Gfast) Suivi de la fibre FTTH. le faire dans cette ordre c'est pas du deploiement pour rien, ca permet une monter en debit plus lente mais ca concerne plus de client en meme temps, de toute facon les fibre posés pour le VDSL ou le Gfast serviront forcement pour le FTTH. ce n'est donc pas une perte de temps. Apres ca reste mon avis :) Fiber to town puis Fiber to block puis  Fiber to street puis  Fiber to building puis  Fiber to Door  puis Fiber to home. A quand le Fiber To The Computer pour supprimer le wifi ou cable ethernet :) Fiber to Ass ? Tu crois pas si bien dire: https://www.universfreebox.com/article/22316/Un-nouveau-NRA-prevu-au-degroupage-par-Free-en-Midi-Pyrenees

Rigolant

Posté le 12 septembre 2013 à 20h18

Dans l'histoire il est question de prix... si on laisse le choix FTTD ou vous payez 145€ pour être en FTTH alors je dis ok et au moins on sera libre. De toutes façons 2h de technicien pour 145€ c'est qd même bien payé...

Posté le 12 septembre 2013 à 23h13
imars a écrit
Il serait plus malin de raccorder le boitier FTTD à la base de l'immeuble ou arrive les lignes en cuivre pas besoin de passer sur chaque étage et du coup tu n'installes qu'un seule boitier dans l'immeuble.Un boitier pour les contrôler tous !!! 

Ca fait partie de la techno FTTDp. l'article ne traite pas tout

FTTH93 a écrit
OUi, mais il faut toujours une autorisation de la copropriété ou du bailleur pour mettre des fibres optiques dans les colonnes montantes...

A toi de convaincre les autres propriétaires aux AG....


reno69
Envoyer message
 
20700 points
Posté le 13 septembre 2013 à 01h43
loulou1758 a écrit
BASTOS2B a écrit Si il mènent la fibre jusqu'au palier alors je trouve cela très con de ne pas aller jusque dans le domicile et puis comme dit plus haut il faut l'accord du syndic pour rentrer dans l'immeuble, donc je pense pas que cela soit pertinent. par contre la fibre jusqu'aux sous répartiteur est a mon avis un bon sens car permet un distribution en VDSL2 au alentour de 100Meg pour plusieurs centaines de personnes par sous répartiteurs! les effet serais visite plus vite et pas besoin d'accord de la copro pour ça Eh oui il faut fibrer les sous répartiteurs. C'est la seule solution pour augmenter les débits rapidement et à moindre coût.

  Bonjour et fibrer les sous répartiteurs cela s'appelle la MeD (montée en débit, fibre optique jusqu'au sous répartiteur) c'est ce que j'attends avec impatience pour améliorer mon débit dans l'attente de la fibre optique en ..... oooooohhh ?????

Sourire

Posté le 14 septembre 2013 à 20h29

it's satursay night fiber xD

Posté le 16 septembre 2013 à 19h11

Euh, c'est si compliqué les travaux à faire chez soi ?

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

DANS VOS REGIONS
Abonnés Free, quel est votre usage de la téléphonie fixe ?