Stéphane Richard : « Jamais un réseau mobile n’a été déployé aussi vite en France. On a battu tous les records »

 
Dans le secteur de la 4G, la guerre de la communication est parfois plus intense que la guerre des déploiements. A l’occasion de la conférence de presse de l’opérateur, Stéphane Richard, PDG d’Orange s’est félicité de l’avancé de ses déploiements : « Jamais un réseau mobile n’a été déployé aussi vite en France. On a battu tous les records.» 
 
Le deuxième message autour de la couverture 4G est de se targuer de la combinaison du spectre de fréquences alloué à la 4G d’Orange : « Comme toute communication mobile, la 4G est en fonction de la quantité et de la qualité du spectre de fréquence qu’on utilise. Or, Orange a eu la meilleure partie du morceau. Nos deux bandes de fréquences à 800 et 2600 MHz nous permettent d’avoir une couverture optimale sur tous les types d’usage.»
 
Des propos relayés par le vice-président Jean-Luc Vuillemin, vice-président en charge du réseau et des services chez Orange : « Dans les zones denses, nous utilisons le 800 MHz en overlay, c’est-à-dire que nous avons partout des antennes 2600 MHz pour assurer le meilleur débit possible, et en complément nous déployons des antennes 800 MHz sur certains sites pour assurer la couverture à l’intérieur des bâtiments. »
 
Et comme une annonce 4G se fait toujours au détriment de la technologie de la concurrence, les représentants d’Orange y sont allés de leur petit commentaire, notamment sur la bande 1800 MHz : « les antennes 1800 MHz n’ont ni la couverture du 800 MHz – elle est quatre fois moindre – ni le débit du 2600 MHz. Et elles ne permettent pas non plus de pénétrer à l’intérieur des bâtiments. C’est donc le plus mauvais des deux mondes. »
 
Après Bouygues et la bande 1800 MHz, le Vice-Président d’Orange, s’est attaqué au réseau de collecte de la concurrence : 
 
« Tous nos sites sont reliés aux réseaux de collecte par une fibre optique à 500 Mbit/s, ce qui nous permet de proposer des débits 4G pouvant aller jusqu’à 150 Mbit/s. Chez d’autres opérateurs, certains sites ne sont reliés qu’à 40 Mbit/s, ce qui ne permettra pas de dépasser 10 ou 15 Mbit/s en utilisation. »
 
Source : 01.net