Le réseau mobile plus fragile que le fixe selon l’ENISA

Le réseau mobile plus fragile que le fixe selon l’ENISA

 L’ENISA, Agence Européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l’information a publié son rapport annuel concernant les incidents réseaux Télécoms fixe et mobile. L’ENISA note que 9 pays n’ont rapporté aucun incident sur l’année.

Cette étude révèle que parmi les 79 incidents qualifiés de "signifiants" qu’elle relève, le mobile est plus sujets aux pannes et touchent un plus grand nombre d’utilisateurs avec une moyenne de 1,8 million d’abonnés.
 
 
L’ENISA révèle également que les origines de ces pannes sont dans 3/4 des cas dues à l’élèment technique, 38 % des pannes sont dues à un problème matériel, 23 % des cas mettent en cause des bugs logiciels, et 13 % d’incidents sont dus à des surcharge de réseaux.
 
Les coups de pelleteuses et autre défaillances dues à des tiers représente 13 % des pannes, 8 % de vols de câbles et autres actions malveillantes, 6 % de phénomènes naturels (orages, inondations..) enfin seulement 5 % d’erreurs humaines.
 
 
L’ENISA note également que les pannes les plus violentes sont dues aux surcharges de réseau qui peuvent impacter jusqu’à 9 millions d’utilisateurs.
 
Source : Clubic