Pour Xavier Niel, ses équipes doivent en permanence garder une longueur d’avance

Pour Xavier Niel, ses équipes doivent en permanence garder une longueur d’avance
 
Le site web de Capital vient de publier un portait de Xavier Niel diffusé il y a deux mois dans le magazine Management. C’est certes le Nième portait du fondateur de Free mais pour une fois, on y a apprend des choses nouvelles sur certains des choix de Free, et par exemple, pourquoi l’opérateur veut impérativement garder un temps d’avance sur ses concurrents. Extrait :
 
« C’est une leçon qu’il a tirée du marché de la téléphonie fixe, où Free est arrivé un peu tard. Sur le papier, l’opérateur était le moins cher, mais dans l’esprit du grand public, c’est Télé2, pionnier sur le low cost, qui est resté la référence pour les prix bas. Depuis, Xavier Niel exige de ses équipes qu’elles gardent en permanence une longueur d’avance. Ses antennes sont déjà équipées en 4G, pour pouvoir basculer le moment venu. Et ses box embarquent déjà le VDSL2, une technologie plus rapide que l’ADSL, capable de concurrencer la fibre optique et qui sera disponible à l’automne. »