Le VDSL2 connait déjà son remplaçant : le G.fast est déjà validé par l’UIT

Le VDSL2 connait déjà son remplaçant : le G.fast est déjà validé par l’UIT

Alors que le VDSL2 va se généraliser à l’automne, l’Union Internationale des Télécom annonce avoir un coup d’avance en validant la standardisation d’une nouvelle norme appelée G.fast ou G9700.

Cette dernière s’annonce déjà comme le standard qui remplacera l’ADSL2+ et le VDSL2 d’ici quelques années. Cette norme utilise les fréquences 200 MHz, contre 30 MHz pour le VDSL2, lui permettant d’atteindre des débits descendant de 150 Mbit/s pour une ligne de cuivre de 250 m, et à 1 Gbit/s en cas de proximité directe avec la fibre optique. 

Cette norme est donc conçu pour les réseaux hybrides cuivre/fibre optique , améliorant les performances du cuivre sur une courte distance tout en tirant profit du déploiement progressif d’un réseau FTTH. Elle permettrait de palier aux difficultés des opérateurs à fibrer l’intérieur des logement en se contentant d’un déploiement progressive en FTTdp (jusqu’au dernier point de distribution dans la rue), épargnant ainsi de longues procédures administratives avec les syndicats de copropriété et réduisant les coûts d’installation dans les logements.

Côté Français, c’est l’opérateur Orange qui s’est le premier positionné sur le sujet en affirmant en avril dernier « qu’il privilégierait le déploiement de la FTTdp chaque fois que la situation s’y prêterait. » L’équipementier français Alcatel-Lucent avec l’opérateur Telekom Austria réussi à atteindre des débits de 1,1 Gbits sur une ligne de 70 m et 800 Mbits sur 100 m.

Source : Ariase