Étude : Pourquoi les abonnés Free Mobile résilient et où vont-ils ?

Étude : Pourquoi les abonnés Free Mobile résilient et où vont-ils ?
Le "tour-opérateur" se poursuit sur Edcom. Après s’être penché sur les raisons qui ont poussé les abonnés Bouygues Télécom et SFR à résilier leur forfait, nos confrères s’intéressent aux abonnés Free Mobile, en s’appuyant sur les informations récoltées par lettre-de-resiliation.fr.
 
Pourquoi les abonnés Free Mobile ont résilié (panel de 532 personnes) :
 
La première cause de résiliation vient du fait que les forfaits Free Mobile sont sans engagement. Ils permettent ainsi à 56.2% des personnes interrogées de résilier en toute simplicité et sans frais supplémentaires. La seconde cause de résiliation concerne les départs à l’étranger avec 16.1%. La troisième place revient aux incidents sur le réseau avec 11.3% (contre 10.4% en mai 2013). « Free Mobile met tout en œuvre pour améliorer le réseau et déployer son propre réseau sur le territoire français. » précise Edcom. 8,4% des abonnés ont résilié pour chômage et 3.2% se sont orientés vers une offre avec carte prépayée.
 
Où vont les abonnés Free Mobile après résiliation (panel de 271 personnes) :
 
37.2% des abonnés retournent chez leur opérateur, en l’occurrence Free Mobile. Cela s’explique en partie par le fait que cette étude est basée sur des données du mois de mars 2013. L’option permettant de passer du forfait à 19,99€ au forfait 2€ n’était pas encore disponible. Cette dernière est proposée par l’opérateur depuis fin avril.
 
11% des abonnés se tournent vers les forfaits SFR, 3.6% vers les forfaits Orange et 0% vers les forfaits Bouygues Telecom. Néanmoins, de nombreux abonnés s’orientent vers les offres low-cost. Ils sont 26.20% à se tourner vers B&You, 9.2% vers Sosh, et seulement 2.2% vers RED.
 
Les MVNO sont également représentés par Virgin Mobile avec 4.4%, Numericable 2,2% et Prixtel avec 1.8%.
 
 
Au total, le groupe Bouygues Telecom accueille 26,2% des ex-abonnés Free Mobile via B&You, 13,2% pour le groupe SFR (SFR + RED) et 11,8% pour le groupe Orange (Orange + Sosh). Vous remarquerez que la part des opérateurs low-cost est très importante pour Bouygues et Orange.