Vivendi pourrait se débarrasser de SFR pour renflouer ses caisses

Selon les Echos, Vivendi envisagerait maintenant une scission au sein du groupe entre ses activités médias et ses activités télécoms. Le siège du groupe envisage donc de finaliser la cession des 53 % de part de Maroc Télécom, d’ici la fin de l’année, avant de séparer SFR de sa maison mère Vivendi à la mi-2014. A cette date, le conseil de surveillance et les actionnaires, réunis en assemblée générale, devront approuver le schéma proposé par le siège du groupe.

SFR qui représente 40 % du chiffre d’affaire du groupe avec 2.6 milliards d’euros, porte également la majorité de la dette actuelle du groupe, et devrait alors la rembourser avec ses cash flows. L’opérateur devrait alors réaliser un deuxième plan d’économie. Ce serait un sérieux coup dur pour l’opérateur, en plein investissement dans la 4G et le déploiement du très haut-débit FTTH.

De son côté, Vivendi conserverait l’ensemble de ses activités médias, Universal Music, Activision Blizzard et Canal +. L’opérateur Brésilien resterait dans un premier temps au sein de Vivendi en attente de sa vente à Telefonica ou Télécom Italia. Activision Blizzard, dans le secteur du jeux vidéos pourrait aussi avoir à mettre la main à la poche pour redresser les comptes de Vivendi.