Xavier Niel : Free est « toujours en discussion et en guerre » avec Google

Xavier Niel : Free est « toujours en discussion et en guerre » avec Google

Nous en parlions hier, Xavier Niel, vice-président et Directeur chargé de la stratégie d’Iliad (Free), était l’invité de Nicolas Poincaré sur Europe 1. Xavier Niel était accompagné de Marc Simoncini, fondateur de Meetic et patron de Sensee.com. Les débats ont tourné autour de « 101projets » et la bataille qui oppose Free à Google. 
 
La discussion a débuté par « 101projets », 101 jeunes, de moins de 25ans, financés à hauteur de 25 000€ (soit 2,5 millions d’euros d’investissement). Les deux acteurs du web ont ainsi expliqué que 300 personnes seront sélectionnées. Ils auront une minute pour les convaincre. « Au bout, on prend les 101 premiers et on leur donne 25 000€. Qu’il s’agisse d’un projet de création d’entreprise, un projet humanitaire ou associatif qui fait changer les choses, qui peut faire changer les choses. On a envie de leur donner du rêve, leur donner envie de changer, de bouger, de créer, de se prendre en main » précise Xavier Niel.
 

Xavier Niel a notamment réagi à une question concernant Google (Youtube). « Dans un certain nombre de cas, Google utilise très fortement nos réseaux, sans rémunérer la surplus de trafic. Donc en face de ça, on peut se retrouver dans des situations dans lesquelles le débit sur Youtube est réduit, mais nous avons interdiction de parler de ça, et donc ça nous créer des litiges avec Google […] Nous sommes toujours en discussion, en guerre. On mélange les deux ». Concernant le bridage des débits sur Youtube, le patron de Free répond à Nicolas Poincaré que « non, cela dépend des heures. Les gens exagèrent sur Twitter, vous savez bien ».