Refarming 1800 MHz : Bouygues pose à son tour un recours au Conseil d’Etat

Refarming 1800 MHz : Bouygues pose à son tour un recours au Conseil d’Etat

C’est autour de Bouygues Télécom de poser son recours auprès du Conseil d’Etat contre le décret du gouvernement sur la 4G qui prévoit la reconversion d’une partie des fréquences 2G sur la bande 1800 MHz en 4G. Si Orange et Free s’attaquent au feu vert donné par l’Arcep qui avantage selon eux Bouygues Télécom, ce dernier, principal bénéficiaire du feu vert de l’ARCEP, attaque directement le texte de décret paru au journal officiel pour contester le prix annuel du "refarming" 2G en 4G.

En effet, la reconversion d’une partie du spectre 2G en 4G coûterait 3 231 € par an et par paire de Kilohertz concerné par ce "refarming ". En somme, la reconversion des 1800MHz de la 2G vers la 4G lui coûterait 5 à 6 fois plus cher que s’il les laissait en 2G, soit près de 65 millions d’euros annuels pour Bouygues Télécom.

Bouygues Télécom considère que rien ne justifie un tel prix, quand l’état espère récupérer pas loin de 200 millions d’euros par an, 2 milliards d’euros sur 10 ans pour financer la fibre optique.
 

Source : BFM Tv