Les FAI ressuscitent la téléphonie fixe

Depuis que les FAI proposent des abonnements « tout compris », et surtout les communications téléphoniques nationales voir internationales gratuites, la téléphonie fixe reprend des couleurs. Alors que le trafic baissait de 4% par an en volume il y a peu, ces nouvelles offres ont permis la stabilisation de ce volume.

Le Monde revient sur cet inversement de tendance :

Les Français reprennent goût au téléphone fixe, à condition qu’il soit moins cher : ils n’hésitent plus à se désabonner de France Télécom et plébiscitent la téléphonie sur Internet (VoIP), selon les chiffres publiés mardi 31 octobre par l’Autorité de régulation des télécoms (Arcep). Le dégroupage total – qui permet de quitter l’opérateur historique en ayant un accès Internet haut débit (ADSL) – avait été adopté par 1,2 million de personnes fin juin, soit quatre fois plus qu’un an plus tôt. 

Il est aujourd’hui plus facile de quitter France Télécom. La période d’engagement minimum d’un an a été ramenée à six mois, tandis qu’un nombre croissant de fournisseurs d’accès Internet (FAI) proposent à ceux qui emménagent dans un nouveau logement d’opter d’emblée pour le dégroupage total, donc sans passer par l’opérateur historique. Or, le seul abonnement à France Télécom revient à 15 euros par mois, avec en sus le prix des communications et l’éventuel accès à Internet, tandis que les offres "triple-play" comprennent, pour environ 30 euros par mois, le téléphone fixe avec des communications illimitées en France et parfois vers l’étranger (téléphonie sur IP, appelée VoIP), l’ADSL et des chaînes de télévision.

Lire l’article du Monde