Free Mobile : les mobiles subventionnés pour 120 millions d’euros en 2013 ?

Free Mobile : les mobiles subventionnés pour 120 millions d’euros en 2013 ?

Xavier Niel avait prévenu lors de la présentation des résultats annuels de Free Mobile. L’échec de faire interdire les mobiles subventionnés conduirait à son entrée sur ce terrain de "manière forte et massive".

Selon le courtier Oddo Sécurities, Free Mobile pourrait se lancer sur le marché des terminaux subventionnés dès 2013. Pour le cabinet de courtage, son lancement fait parti des "cartouches marketting qui permettront de relancer le recrutement d’abonnés à chaque ralentissement."

Pour Alexandre Latridès et Vincent Mauley, analystes chez Oddo, Free Mobile pourrait à terme prendre 19% de part de marché avec un revenu par abonné de 15 €, mais surtout un "barillet plein pour maintenir le buzz."

S’ils estiment qu’il faudrait 300 à 400 millions d’euros pour que Free puisse se lancer sur le marché des terminaux subventionnées, le cabinet estime que Free Mobile va y consacrer 120 millions d’euros en 2013, soit l’excédent brut d’exploitation de Free Mobile hors marché subventionné.

Free Mobile pourra également compter sur les économies réalisées avec l’arrivée des Femtocells qui pourraient réduire de 80 € par abonné la facture d’itinérance d’Orange. Free compte également bâtir une offre quadruple play en remettant sur le marché 2 millions d’anciennes Freebox V5, d’ores et déjà amorties, lui permettant d’économiser 230 € d’investissement par box.

L’ensemble de ces économies seraient réinvesties directement dans le financement des offres mobiles. A la clé, une possible offre quadruple play à 60 € par mois et la proposition d’un Galaxy S4 ou un iPhone 5 pour 150 €. Seul nuage à l’horizon cette offre verrait également le retour d’un engagement sur 24 mois, une première pour Free Mobile.

Source : Les Echos