Selon un spécialiste de la 4G, Free pourrait annoncer une couverture de toutes les grandes villes pour créer le buzz

Selon un spécialiste de la 4G, Free pourrait annoncer une couverture de toutes les grandes villes pour créer le buzz
 
 
Mais derrière cette demande massive d’autorisations pourrait se cacher un déploiement massif de la 4G chez Free. Pour Frédéric Launay, maître de conférences spécialisé dans la 4G, interrogé par La Tribune, Free Mobile pourrait créer la surprise en annonçant un déploiement massif : « Free ne communique pas là-dessus mais nous savons qu’il a demandé des autorisations pour installer des antennes 4G. Or, l’autorisation, une fois obtenue, est valable 18 mois. Il faudra donc qu’il se lance tôt ou tard. Je pense qu’au lieu d’annoncer un lancement progressif sur la 4G dans quelques villes de France comme les autres opérateurs, Free va se positionner dans toutes les plus grandes villes françaises d’un seul coup pour créer le buzz. »
 
Une bonne claque aux petites mauvaises rumeurs ?
 
Si chez Free Mobile les problèmes de data en région parisienne sur l’itinérance Orange sont une réalité (même si les choses s’améliorent (trop) doucement) les attaques de ses concurrents concernant la couverture de son propre réseau ont toutes été démenties par les différentes études successive. Free a d’ailleurs attaqué Bouygues Télécom en justice suite à des propos insinuant que son réseau était virtuel. Selon les derniers chiffres annoncés par Jean Ludovic Silicani, le président de l’ARCEP, Free Mobile couvrirait cependant près de 50% de la population à ce jour.
 
Malgré les démentis officiels, le travail de désinformation de certains concurrents à Free Mobile trouve échos auprès du grand public. On voit en effet de nombreux internautes reprendre les arguments sur le réseau virtuel. Dans ces conditions, il faudra du temps à Free Mobile pour se débarrasser de cette image d’opérateur qui n’investirait pas dans son réseau. 
 
Mais tout pourrait changer avec la 4G. Si l’opérateur annonçait un déploiement massif de cette technologie dans toutes les grandes villes de France, il ridiculiserait d’un seul coup tous ses concurrents et pourrait se targuer de disposer du plus important réseau 4G. Pour jouer cette carte, il devra cependant se dépêcher. En effet, Bouygues Télécom proposera une couverture massive à compter du 1er octobre puisqu’il a été autorisé à réutiliser ses fréquences 1800 Mhz pour faire de la 4 G. S’il veut pouvoir bénéficier de l’étiquette « plus important réseau 4G de France », Free devra donc se lancer avant le 1er octobre, et même bien avant cette date. Les paris sont dès à présent ouverts….