La France pourrait interdire les équipements télécoms chinois, ce qui poserait problème à Bouygues et SFR

 
Selon Les Echos, le gouvernement réfléchirait à un projet de loi visant à barrer la route à certains équipements de télécommunication asiatiques et en particulier chinois. Le gouvernement invoquerait la défense nationale pour mettre en place son projet, et suivrait ainsi ce qui existe déjà Etats Unis. Les équipements chinois sont déjà interdits dans le cœur de réseau puisque soumis à autorisation de l’Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) qui ne les autorise jamais.
 
Si ce projet voyait le jour, cela poserait des problèmes à Bouygues Télécom et SFR qui se fournissent en stations de base chez Huawei (Free n’est pas concerné puisqu’il se fournit chez l’européen Nokia Siemens). Mais selon les Echos, ce projet cacherait surtout une volonté de protectionnisme, en vue de favoriser le français Alcatel Lucent actuellement en grande difficulté. Ce dernier dispose cependant e 12 000 salariés dans sa filiale chinoise. 
 
Source : Les Echos