Hadopi décortique les contenus de Youtube : première étude sur les plateformes de streaming.

Hadopi décortique les contenus de Youtube : première étude sur les plateformes de streaming.

 

Ayant sollicité son département Recherche Etudes et Veille, la Hadopi souligne la richesse des contenus proposés sur la plateforme Youtube mais condamne l’émergence de plus en plus de contenus illégaux.

Première base d’étude du chantier Hadopi sur le direct-download et le streaming illégal, Youtube est le premier service de streaming vidéo participatif qui vient de franchir le cap d’un milliard de vue par mois dans le monde. Avec presque 30 millions de visiteurs uniques par mois en France et 2 milliards de vidéos visionnés, Hadopi "a cherché à qualifier et à quantifier les contenus effectivement présents sur Youtube" . L’étude se penche sur tous les contenus hébergés par la plate forme, ne prenant par contre pas en compte les vidéos privés et non répertoriés.

Sur un échantillon de 3323 vidéos, une majorité de vidéos sont issues de créations amateurs, de clips musicaux et de contenus issus des média. Ces trois catégories représente à elles seules plus de la moitié des contenus proposé par Youtube.

 

On trouve également beaucoup de publicités, de tutoriels, quelques conférences, des series et webseries et 1% de films complets.

Les écarts se creusent surtout en terme d’audience avec une écrasante part des consultations des clips musicaux avec plus de 40 000 vues jours soit 30 000 vues de plus que toute autre catégorie.

 

Parmi ces clips musicaux, seuls 1/4 des contenus proposés sont les versions officielles des maisons de disque, comptes officiels d’artistes. Hormis les créations et reprises amateurs qui représente moins 5 % des clips musicaux présents sur la plateforme. Pour 70 % des clips live présents sur Youtube ne sont pas les versions originales, ne sont pas officialisés par les artistes et les pistes audios, vidéos ou les deux ont été retouchées

36,68 % de ces vidéos néanmoins officielles possèdent un lien vers une plateforme d’achat de l’oeuvre officielle.

 En termes d’audience ce sont les clips officiels qui sont les plus visionnées sur Youtube.

Source : Itespresso