Turn-over et grand ménage à France Télécom

Il y a un mois Stéphane Richard, PDG d’Orange France Télécom promettait un virage en 2013. Changement de nom et abandon de la marque historique France Télécom, départs en retraités non remplacés, fin de contrat avec The Phone House, tout autant de chantiers ouverts pour 2013.

 

Après avoir publié son "livre blanc" de fournisseurs en début de semaine, Orange-France Télécom poursuit son ménage de printemps, dépoussière ses cadres et fait le tri dans son équipe de direction. Les mauvais élèves sont punis et quittent le groupe ou sont rétrogradés, les meilleurs sont promus, d’autres changent juste de place.

Les nominés qui vont quitter le comité executif d’Orange sont :

  • Xavier Couture, directeur de la communication.
  • Jean Philippe Vanot directeur général en charge de la qualité et de la responsabilité sociale d’entreprise.
  • Jean Paul Cottet, directeur exécutif chargé du marketting et de l’innovation.

Si le premier quitte le groupe à sa demande les autres "vont continuer à servir le groupe dans les prochains mois."

A qui perd gagne, les perdants sont remplacer par des promus :

  • Vivek Badrinath est nommé directeur adjoint en charge d’un pôle regroupant l’ensemble des ressources innovation, technologie et expérience du groupe
  • Thierry Bonhomme devient le nouveau directeur exécutif en charge de la communication de la marque.
  • Bruno Mettling s’occupera de la direction de la communication interne.
  • Christine Albanel, ex ministre de la culture aura en charge la responsabilité sociale d’entreprise ainsi que la gestion d’évènement, des partenariat et de la solidarité.

Presque un remaniement ministériel, un changement des libellés et des titres qui laissent entrevoir les nouvelles priorités d’Orange. Le "conseil des ministres d’Orange" compte désormais deux membres de moins à 12 sièges au sein du comité exécutif d’Orange.

 

Source : Zdnet