Orange montre patte blanche en publiant son “livre blanc” de fournisseurs.

Orange publie ce jour un "livre blanc" sur ses relations avec ses fournisseurs.

En 2012, l’opérateur sous-traité 12 400 entreprises pour 7.7 milliards d’euros. Entre les achats de box, équipements de réseau, téléphones (soit 1/3 des dépenses), les services informatiques et les contrats avec les centres d’appels externalisés, l’opérateur estime à 26000 emplois induits, équivalent temps pleins, générés auprès de ses sous-traitants. 

 

Ce "livre blanc " à pour objectif de démontrer la forme de responsabilité européenne en matière d’investissement et de contrats de distribution, sous-traitance… Alcatel-Lucent, Ericsson, Nokia, Siemens et la majorité des boxes viennent de l’équipementier français Sagem. 

Si Orange ne se défend pas d’acheter des produits chez Huawei, Pierre Louette, secretaire général d’Orange estime que "c’est le cas de presque tous les opérateurs". En revanche, l’ opérateur met en avant le soutient d’Alcatel-Lucent entreprise pourtant dans une mauvaise posture : "nous sommes de loin le plus grand client européen d’Alcatel-Lucent, nous lui achetons encore pour 500 millions d’euros de matériel et service par an."

 

Quant à une fin de contrat possible avec The Phone House, Pierre Louette affirme "que le contrat est en pleine discussion." La possible fin de contrat avec le distributeur n’est pour l’heure pas encore claire.

Source : Le monde