Mission Très Haut débit : 10 millions de foyers “oubliés” selon Numéricable

 Un mois après la présentation de la "feuille de route Très Haut Débit" , Eric Dénoyer estime que le plan gouvernemental dispose d’une faille de déploiement qui représenterait "près de 10 millions de foyers". Selon lui le gouvernement "a oublié ces zones et a évité ce point". 

Il s’agirait des zones intermédiaire entre les zones denses et les zones non denses. Le gouvernement, qui avait amorcé le plan très haut débit, avait instauré un principe de préemption qui consistait en l’absence d’investissement des collectivités locales lorsqu’un opérateur projetait de si déployer. Selon le cablo-opérateur il suffit qu’un opérateur signe une convention "peu engageante" pour que tout déploiement par les autres opérateurs soit stoppé.

En clair, Numéricable très présent dans ces zones rurbaines aimerait coinvestir ces zones avec les collectivités, lesquelles s’y refusent au motif qu’un opérateur avait déjà promis d’y venir un jour… "La conséquence est que tout projet est gelé dans ces zones".

Numéricable demande aujourd’hui "la suppression de ce principe" instauré par le gouvernement Fillon.

En 2013, l’opérateur s’est fixé l’objectif de 6 millions de foyers raccordables en fibre optique en 2014.

Source : BFM TV