1800 MHz : Bouygues Télécom jubile, Orange et SFR enragent…

1800 MHz : Bouygues Télécom jubile, Orange et SFR enragent…

 Suite à l’annonce de l’Arcep qui permet à Bouygues Télécom de pouvoir réutiliser la bande de fréquence des 1800 MHz, la réaction des autres opérateurs ne s’est pas faite attendre. Les opérateurs Orange et SFR se disent furieux de cette décision.

SFR accuse le gourvernement "d’avoir méconnu le principe de confiance légitime. La décision du régulateur modifie substantiellement le cadre concurrentiel et économique dans lequel nous nous inscrivions lors de la formulation de notre offre financière pour obtenir les fréquences 2,6 GHz et 800 Mhz."

 

Les deux opérateurs ont payé ces licences 4G près d’un milliard d’euros, avant de devoir encore investir dans un réseau onéreux qui ne peut être déployé que ville par ville.

Si Orange avait prévu un lancement commercial dans 15 villes en avril, SFR est déjà positionné à Lyon, La défense et Montpellier et bientôt sur Marseille, Lille, Strasbourg . Toute l’avance qu’avait pris les deux opérateurs sur leurs concurrents vient de s’envoler. En effet, la reconversion de la 2G en 4G pour Bouygues Télécom lui permettra de très vite rattrapper son retard en déploiement et de prendre un avantage certain.

 

Si SFR et Orange peuvent théoriquement faire cette même demande, Orange reste "coincé" par son contrat ’itinérance avec Free. SFR menace de "faire valoir ses droits". Il avait estimé que l’attribution de cette fréquence à Bouygues ferait perdre à l’opérateur 5000 emplois…

Une chose est sure ce n’est qu’une bataille, la course à la 4G sera encore longue…

Source : Les Echos