Free Mobile souhaite faire de la 2G avec les fréquences 1800 Mhz qu’il va récupérer

Free Mobile souhaite faire de la 2G avec les fréquences 1800 Mhz qu’il va récupérer

  

C’est une petite surprise que l’on peut relever dans les auditions des opérateurs par l’ARCEP quant au refarming des fréquences 1800 Mhz. Ainsi que nous vous l’annoncions, Free Mobile va pouvoir en récupérer une partie (5 Mhz hors zones très denses et 2,8 Mhz en zone très denses). Mais l’opérateur ne compte pas les utiliser pour faire de la 4G, mais de la 2G, au moins dans un premier temps.
 
Iliad a rappelé à l’ARCEP « qu’il est le seul opérateur à ne pas disposer de ressources spectrales utilisables en 2G et que cette situation est d’autant plus préjudiciable à court et moyen terme que presque la moitié des terminaux et du trafic vocal en France sont encore 2G. Iliad est ainsi d’avis qu’une concurrence équitable suppose que des fréquences soient attribuées à Free Mobile, pour une utilisation en GSM dans un premier temps. »
 
Selon Free, même si la 2G est amenée à disparaitre, ce ne sera pas à court terme. L’opérateur estime en effet que « la décroissance du trafic 2G, qui représente encore presque la moitié du trafic total, est probable à terme mais que, d’une part, elle ne sera pas rapide et que, d’autre part, elle n’est pas envisageable avant au moins une décennie, tant pour les besoins intérieurs que pour accueillir en itinérance internationale des touristes équipés en 2G. »
 
Dans ces conditions, on comprend mieux l’intérêt de Free Mobile d’utiliser les fréquences 1800 Mhz pour faire de la 2G, et ainsi pouvoir s’affranchir en partie d’Orange. Free Mobile pourra dans tous les cas utiliser ses fréquences 1800 Mhz pour la 2G à partir de 2016, il reste donc à savoir s’il pourra le faire dès qu’il recevra (s’il en fait la demande) une partie de celles de Bouygues Télécom.
 
Une solution qui devrait satisfaire Orange
 
L’opérateur historique a expliqué à l’ARCEP « que contrairement à Bouygues Telecom, il ne sera pas en mesure de dédier une partie de son spectre 1800 MHz pour un service LTE avant plusieurs années principalement en raison de l’accord d’itinérance 2G avec Free Mobile dont la politique commerciale favorise l’usage de la 2G et de terminaux d’ancienne génération. » Si Free Mobile pouvait utiliser ces nouvelles fréquences pour la 2G, cela permettrait de moins solliciter le réseau d’Orange, qui pourrait donc éventuellement utiliser ses fréquences 1800 Mhz pour faire de la 4G.