Laurent Laganier (Iliad-Free) : “La fibre part avec une balle dans le pied”

Laurent Laganier (Iliad-Free) : “La fibre part avec une balle dans le pied”

" Si on demande au réseau fibre d’être compétitif et aux opérateurs d’assumer un surcoût de 30 à 40 %, la fibre part avec une balle dans le pied, un handicap" selon Laurent Laganier directeur de la réglementation et des relations avec les collectivités territoriales du groupe Iliad. 

 

Auditionné par les sénateurs dans le cadre de la feuille de route "Très Haut Débit", Free demande une meilleure prise en compte des surcoûts de raccordement de la fibre optique lorsqu’une intervention sur un terrain privé est nécessaire.

 

"Concernant la feuille de route, mon regret principal, c’est le point aveugle sur la partie des réseaux qui se trouve en domaine privé.Il faut bien voir qu’entre un quart et un tiers du coût des réseaux fibre se situent sur la partie privative. Or tous les réseaux dont le téléphone mais aussi l’eau ou l’électricité sont financés sur la partie privative par le propriétaire."

 

Laurent Laganier évoque plusieurs pistes : "la piste de la subvention ou du crédit d’impôt pour l’équipement de ces logements et leur raccordement final. Nous souhaiterions que ce financement de la fibre sur la partie privée des terrains soit prise en compte. Cest une politique de long termes mais qui est nécessaire si on veut que la fibre se déploie sur l’ensemble des logements."

 

Source :  AFP