Pour le Président de l’Autorité de la concurrence, l’arrivée de Free Mobile sera bénéfique

Pour le Président de l’Autorité de la concurrence, l’arrivée de Free Mobile sera bénéfique
 
Deux jours après la publication de l’avis de l’Autorité de la concurrence concernant la fin du contrat d’itinérance entre Free et Orange, son Président, Bruno Lasserre, a accordé une interview au Buzz Media Le Figaro. 
 
Ce dernier a commenté les conclusions de l’Autorité : « le marché des mobiles avait besoin de plus de concurrence et Free a joué ce rôle d’aiguillon. Par contre, nous sommes très attachés au modèle de la concurrence par les infrastructures. Chaque opérateur doit construire son propre réseau. C’est le modèle le plus favorable, sur le long terme, à l’emploi et à l’investissement. »
 
Pour Bruno Lasserre, l’accord d’itinérance avec Orange était nécessaire « Nous n’avons pas voulu juger Free. Nous avons rappelé une évidence. Cet accord était nécessaire pour permettre à Free de concurrencer les opérateurs qui étaient entrés depuis longtemps. Mais nous avons dit que c’était une solution temporaire, le temps que Free déploie son réseau. Il faut vérifier que Free le déploie effectivement et il faut borner dans le temps cet accord d’itinérance. »
 
Le Président de l’Autorité de la concurrence estime enfin que l’entrée de Free sera bénéfique à long terme « la mesure de l’impact sur la concurrence s’apprécie sur le long terme. Oui, je pense que sur le long terme, cette entrée sera bénéfique. Quand on oppose parfois abruptement consommateurs et producteurs, on oublie que nous sommes les deux à la fois. Je n’oppose pas l’intérêt des deux. Je cherche à trouver un bon modèle de la concurrence qui stimule l’innovation, l’emploi et l’investissement. » analyse-t-il
 
 
Source : Le Figaro