Une étude prétend que la 4G ne relancera pas l’économie des opérateurs.

La facture de la 4G s’estime à 2 milliards d’euros par opérateur, 1 milliard d’investissement en équipement et 1 milliards pour l’achat de fréquences et licences. D’après une étude du cabinet d’analyse Exane BNP Paribas et le cabinet Arthur D. Little doutent de la rentabilité de cette nouvelle technologie :

"le mouvement vers la 4G de permettra probablement pas à l’industrie du mobile européen d’augmenter les prix."

 

Si la 4G devrait avoir un succès commercial, le cabinet envisage néanmoins un recul des chiffres d’affaire des opérateurs mobiles européens de 2.6% par an entre 2012 et 2016 compte tenu de la baisse des revenus des appels, SMS et MMS et la consommation de Data 4G ne compensera pas les pertes. Les estimations d’Exane et Arthur D.Little, tablent sur une consommation de Data 4G évaluée à 12 € par mois contre 10 € à l’heure de la 3G.

 

Si outre atlantique le passage à la 4G à relancer la croissance opérateur de plus de 5% ces dernières années, (notamment pour ATT et Vérizon Wireless), le cabinet estime que ce cas de figure ne s’appliquera pas à l’Europe : "pour Verizon Wireless, la 4G était une révolution par rapport à la 3G américaine, pour les opérateurs européens ce n’est qu’une évolution"

 

Source : Les Echos