Montebourg et Pellerin : “Il ne peut y avoir de passager clandestin, […] y compris Free”

Montebourg et Pellerin : “Il ne peut y avoir de passager clandestin, […] y compris Free”

Signant une tribune commune dans Le Figaro les ministres du Redressement Productif, Arnaud Montebourg et de l’Economie Numérique, Fleur Pellerin, reviennent sur la politique industrielle des télécoms :

"Notre première mission est de protéger et développer cette cette industrie et ces emplois. Or en arrivant aux responsabilités, nous avons trouvé un secteur des télécoms meurtri, méprisé, en proie au déclin. Quel paradoxe pour un secteur d’avenir ! "

 

Pour les deux ministres, un virage doit être pris et arrêter de centrer les objectifs sur les clients et le pouvoir d’achat au détriment des investissements :

"Il faut stopper l’aveuglement et la démagogie consumériste. […] Ce gâchis nous le devons à l’aveuglement irresponsable de la droite qui, pendant 10 ans n’a cessé de flatter le consommateur, c’est à dire l’usager des télécoms, sans penser un instant au producteur, c’est à dire à l’industrie des télécoms."

 

Outre, le plan très haut débit et les investissements dans la fibre optique, Fleur Pellerin et Arnaud Montebourg se sont exprimés sur le déploiement des réseaux 4G et l’accord d’itinérance Free Mobile-Orange France Télécom :

"Ce déploiement ne sera possible qu’à deux conditions : d’une part les opérateurs doivent pouvoir partager certains investissements, dont le poids, porté seul, serait trop lourd dans un marché à quatre ; d’autre part il ne peut y avoir un passager clandestin et chacun doit prendre part à l’effort, y compris Free qui doit progressivement se passer d’Orange et s’affirmer comme un opérateur crédible et durable en investissant à son tour dans son propre réseau. "

 

Source : Le Figaro