900 000 emplois à pourvoir dans le numérique en 2 ans en Europe.

Le numérique ne connait pas la crise. La Commission Européenne estime qu’il y aurait près d’un million d’offres d’emplois qui resteraient vacantes d’ici 2015. Le nombre de diplômés serait en revanche insuffisant pour satisfaire la demande et seuls 100 000 emplois par an seraient pourvus.

Le président de la commission européenne José Manuel Barroso a appelé lundi entreprise, administrations et instituts de formation et de l’enseignement à "adhérer à une grande coalition en faveur de l’emploi dans le secteur du numérique. La grande coalition que nous lançons aujourd’hui est un élément essentiel pour remettre l’économie européenne sur les rails et procurer des emplois à une partie des quelques 26 millions de chômeurs que compte l’Europe."

 

La formation des jeunes est un des éléments phares de la relances aux yeux de la commission.De nombreuses entreprises se sont déjà engagés a créer des plateformes d’apprentissage en ligne comme Academy Cube ou des formations aux Smart Grids,

Si la commission veut donner la première impulsion, elle attend désormais de nombreux engagements d’autres partenaires et interlocuteurs indispensables :

"La Commission a certes un rôle à jouer, mais des actions telles que la formation gérée par l’industrie, les aides à la mobilité de la main-d’œuvre, la certification des compétences, l’amélioration des programmes scolaires et universitaires, les actions de sensibilisation et la création d’un environnement propice aux entrepreneurs pour les «jeunes pousses» nécessitent la participation active de toutes les parties prenantes"

 

"Geeks" et "geekettes" de la génération Y sont donc les bienvenus dans une Europe qui mise sur une relance de A à Z dans le numérique et les nouvelles technologies.. En France, d’après une étude Eurostat, ils seraient 29% à disposer de "compétences fortes" contre 27% en Europe et 42% en Finlande, Luxembourg, Suède ou encore Autriche.

 

Source : Numérama