Un député veut modifier l’assiette de redevance TV.

Hervé Feron, député socialiste de la Meurthe et Moselle a interpelé, dans une question parlementaire au journal officiel, la ministre de la culture et de la communication concernant le manque d’équité de la taxe audiovisuelle publique :

" S’il peut paraître évident que la possession d’un poste de télévision va de pair avec le visionnage des chaînes publiques, il n’en reste pas moins que des témoignages de plus en plus nombreux, montrent que tel n’est pas toujours le cas. Des personnes souvent âgées et en situation parfois précaire se servent de leur écran comme d’un simple diffuseur d’images pour passer des DVD ou des cassettes. Ne relevant pas des cas d’exonération prévus par la loi, elles ne parviennent pas à faire reconnaître leur bonne foi. […]

Paradoxalement, les micro-ordinateurs munis d’une carte de télévision ne sont pas taxables, pas plus que les tablettes voire les Smartphones permettant de recevoir des dizaines de chaines via des sites spécifiques."

Le parlementaire demande ainsi à Aurélie Filipetti, ministre de la Culture de lui dévoiler "les mesures qui peuvent être envisagées pour réduire l’impact."