Les politiques de confidentialités de Skype également dénoncées.

Ce matin une lettre ouverte à Skype a été envoyé par des associations de libertés en ligne pour l’interpeler Microsoft sur le manque de transparence des politiques de confidentialité et de sécurité du logiciel de VOIP.

 

Les associations enjoignent Microsoft a fournir :

  • "Les données quantitatives concernant les informations privées communiquées à des tiers"
  • "Les détails spécifiques de toutes les données que Microsoft et Skype collectent et les politiques de rétention."
  • Les méthodes qui pourraient conduire des pirates ou d’autres services comme les FAI, à intercepter ou bloquer des données sur l’utilisateur.
  • Les relations en cours entre Skype et la régie publicitaire et portail TOM online.
  • "les interprétations de Skype vis à vis de ses obligations liées au Communications Assistance for Law Enforcement Ac, les procédures d’enquête de données suivi par ses employés.

 

Du coté des associations, cette démarche est "vitale pour nous aider à aider les utilisateurs les plus vulnérables de Skype."

Du côté de Microsoft, on est "en train de passer la lettre en revue" selon un porte-parole.

Après Google, Instagram, Facebook ou Twitter, les politiques de confidentialité n’ont qu’à bien se tenir !

 

Source : Zdnet