Neelie Kroes met en garde les opérateurs télécoms européens

Lors du forum économique mondial de Davos, Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission Européenne en charge de la stratégie numérique de l’UE, a incité les opérateurs européens a augmenter leurs débits et honorer les objectifs d’investissement dévoilés à l’été 2012 :

« Un accord est un accord, (les industriels) doivent savoir que le paquet du 12 juillet nécessite une mise en œuvre »

L’accord stipulait notamment :

  • Appliquer le programme en matière de politique du spectre radioélectrique pour assurer un déploiement rapide des réseaux sans fil 4G. Il appartient, en particulier, aux gouvernements nationaux de fournir un spectre suffisamment important, à des prix non confiscatoires.
  • Construire un marché unique numérique dynamique pour le contenu en ligne, les nouveaux services et applications qui attirent les citoyens vers les avantages d’un accès plus rapide à Internet. En définitive, c’est la demande des consommateurs qui permettra à l’investissement dans les réseaux d’être moins risqué et plus rentable

Neelie Kroes a ainsi mis en garde les fournisseurs d’accès européens de la concurrence qui pourrait arriver sur le marché : « Un bon nombre d’entre eux viennent d’Amérique Latine, de Chine, et ils sont très intéressés par le marché européen. » 

En décembre Joaquin Almunia, commissaire européen à la concurrence, avait donné son feu vert pour l’entrée en capital d’Orange Autriche du conglomérat hongkongais Hutchison Whampoa, alors détenu à 35% par Orange France Télécom. Un précédent qui pourrait faire des émules, y compris aux Etats-Unis où, selon le Wall Street Journal, le premier opérateur américain lorgnerait sur l’Europe.

« Les jugements concernant de telles fusions sont liés à une approche régionale ou nationale de ce qui constitue la meilleure option pour le consommateur. Mais nous devons réfléchir à ce qui est meilleur pour l’Europe dans son ensemble », Neelie Kroes a prévenu, les cartes pourraient bientôt être redistribuées si les engagements n’étaient pas tenus.

 

Source : Silicon