A 24h du relancement de Megaupload

Un an jour pour jour après sa fermeture, Mégaupload fera son grand retour dans la nuit de samedi à dimanche. Kim Dotcom a cette semaine multiplié les effets d’annonce. Sur Twitter, le fondateur de Megaupload a confirmé que l’espace de stockage gratuit offert sera bien de 50 Go par compte. Il permettra toujours d’échanger des fichiers volumineux en ligne, il sera toujours rémunéré par la vente d’espaces publicitaires et d’abonnement premium.

 

Deux différences majeures apparaîtront néanmoins : Tous les fichiers seront cryptés de façon à se protéger de toute attaque en justice et le service ne sera pas disponible sur le territoire américain.

 

Mais c’est surtout Mégabox qui inquiète les autorités, les producteurs et les majors. Prévu 6 mois après le lancement de Mégaupload, le fondateur annonce que ce service permettra aux artistes de se passer des majors tout en continuant d’être rémunérés.

"Megabox est un magasin de musique en ligne à la façon d’iTunes, mais plus facile à utiliser pour les artistes. [Il est aussi] plus rentable pour eux, puisque nous leur verserons une plus grande part des revenus que n’importe quel autre service sur le marché. Également, les utilisateurs pourront télécharger [des morceaux] en échange de publicités ; ce qui, soit dit en passant, résout la question du « piratage »"

 

Pour reconquérir ses fans Kim Dotcom n’a pas lésiné sur les moyens. Le fondateur exilé en Nouvelle Zélande, s’est offert des spots de publicité sur des radios néozélandaises :

"C’est un monde dangereux dehors. Vous pourriez vous faire tirer dessus par un inconnu. Vous pourriez mourir dans un accident de voiture. Vous pourriez vous faire attaquer par un ours en colère. Vous pourriez même vous faire espionner illégalement pour une prétendue violation de droits d’auteur. Ce n’est tout simplement pas sûr dehors. Restez à l’intérieur, et utilisez Mega.co.nz"

 

L’Allemand n’hésite pas à faire dans l’humour scabreux pour faire passer son message dans un second spot :

"Vous ne laisseriez pas la porte des toilettes ouverte pendant que vous faites caca, si ? Alors, pourquoi vous laisseriez vos fichiers exposés sur Internet ?"

 

Kim Dotcom compte aussi sur le public Français, toujours sur Twitter, le fondateur de méga a fait un appel du pied aux internautes de l’hexagone :

"Pour mes amis en France. Vive la # Mega. Je t’aime. Thank you."

 

Le monde de la toile, internautes et fournisseurs de contenus ont déjà les yeux rivés sur le compte à rebours de lancement de Méga… avec impatience ou inquiétude…

 

Source : MetroFrance