Free Mobile : c’est parti pour l’utilisation des fréquences 900 Mhz dans les grandes villes

Free Mobile : c’est parti pour l’utilisation des fréquences 900 Mhz dans les grandes villes
 
Free Mobile dispose des fréquences 899,9-904,9 MHz et 944,9-949,9 MHz qu’il peut utiliser depuis son lancement hors des zones très denses et à compter du 1er janvier 2013 dans les zones très denses. Il s’agit de 8 zones autour de Paris, Lille, Strasbourg, Lyon, Nice, Marseille, Toulouse et Bayonne. Sur ces dernières zones, Free mobile ne pouvait jusqu’ici utiliser que ses fréquences de la bande des 2,1 GHz. Les deux tiers des antennes de Free Mobile fonctionnaient également à 900 MHz, lors de la dernière étude de l’ANFR, mais pas dans les zones denses donc. Or c’est justement dans ces zones, et en particulier à Paris, que les problèmes de data se font sentir.
 
L’opérateur a donc commencé, depuis quelques jours, à utiliser ces fréquences 900 Mhz sur certaines des nouvelles zones concernées, ainsi que plusieurs d’entre vous l’indiquent dans les forums ou sur Twitter. C’est le cas notamment sur certaines zones à Paris et dans sa banlieue ou encore sur certaines zones à Toulouse. NeufCentMHz appuie son témoignage par une capture diffusée sur son compte Twitter (voir ligne WCDMA 900 Band 8)
 
 
Les fréquences 900 MHz sont efficaces notamment pour la couverture « deep indoor », mais pas seulement. Ces fréquences ont de meilleures propriétés de propagation, elles pénètrent ainsi mieux dans les immeubles que les fréquences 2,1 GHz et leur « rayon de couverture» est également plus étendu. Logiquement, le déploiement de ces nouvelles fréquences chez Free Mobile se déroulera progressivement au cours des prochains jours/semaine, y compris dans les autres agglomérations concernées. Pour en bénéficier, il vous faudra cependant disposer d’un téléphone compatible.