L’observatoire de l’ANFR devrait montrer une accélération du déploiement du réseau Free Mobile

L’observatoire de l’ANFR devrait montrer une accélération du déploiement du réseau Free Mobile
 
L’Agence Nationale des Fréquences (ANFr) va prochainement rendre public le premier observatoire des infrastructures mobiles, à début décembre. La Tribune rapporte, que selon une source proche du dossier, cet observatoire montrerait une accélération sensible du déploiement des antennes Free Mobile.
 
Par ailleurs, comme nous vous l’avions déjà indiqué, a compter de janvier, Free Mobile pourra utiliser les fréquences 900 MHz dans les grandes agglomérations, fréquences 900 Mhz en zones denses (dans les grandes villes Paris, Lille, Strasbourg, Lyon, Nice, Marseille, Toulouse et Bayonne. Toujours selon la Tribune, cela pourrait permettre à Free Mobile de faire transiter plus de 25% du trafic via son réseau. C’est une grosse progression puisqu’actuellement, selon les dernières mesures, seul 15% du trafic passe par le réseau propre de Free Mobile (le reste au travers de celui d’Orange) alors que le nouvel opérateur couvrait 37% de la population au 1er juillet. C’est donc 66% de trafic en plus qui pourrait s’écouler au travers du réseau de Free en janvier par rapport à décembre. Cela devrait donc nettement améliorer la qualité du réseau, puisque les problèmes de data ne se font sentir que sur les antennes Orange. Plus que deux semaines à attendre !
 
Source : La Tribune