Fibre : Orange accélère, SFR et Free ont du mal à suivre

Fibre : Orange accélère, SFR et Free ont du mal à suivre
Orange va-t-il recréer un monopole dans la fibre ? L’opérateur espère bien en tous cas reprendre la main dans le fixe en déployant la fibre tout azimut. Ses investissements ont doublé cette année, à 300 millions d’euros, puis passeront à 400 et à 500 millions les prochaines années. Un investissement qu’Orange espère monétiser en vendant ses abonnements Internet un peu plus chers. Et cela commence à marcher puisque l’opérateur a recruté 21 000 nouveaux abonnés fibre au troisième trimestre, contre seulement 13 000 pour SFR et Free. L’objectif est d’atteindre 1 millions d’abonnés fin 2014, contre 144 000 fin septembre.
 
De leur coté, SFR et Free n’ont pas les mêmes capacités d’investissement. Free, dont les ressources sont sans commune mesure avec Orange, se focalise pour le moment surtout sur le déploiement de son réseau mobile et Vivendi, qui souhaiterait céder SFR, n’est pas spécialement prêt à s’engager dans de coûteux investissements. Même si un accord de co-investissement dans les zones les plus denses a été signé avec Free et SFR, le schéma est loin de démarrer sur les chapeaux de roue, rapportent Les Echos. Orange indique avoir commencé le déploiement dans la centaine de communes annoncée, mais SFR et Free, qui co-investissent avec lui, n’y proposent toujours pas leurs offres fibres. Free a indiqué aux Echos qu’il payera ses factures à Orange dès que ce dernier lui aura envoyé.
 
Et SFR et Free sont obligés de co-investir dès maintenant avec Orange, sans quoi, ils se retrouveront à devoir louer le réseau d’Orange, à des tarifs non régulés, et donc élevés. Même si certains aimeraient que l’ARCEP impose des règles plus dures à Orange, il est peu probable que le régulateur s’en mêle pour ne pas enfreindre le déploiement du principal investisseur.
 
Source : Les Echos