Le réseau Free Mobile couvre plus de 41% du territoire et 39% de la population à Paris

Le réseau Free Mobile couvre plus de 41% du territoire et 39% de la population à Paris
 
Dans le bilan de la qualité de service mobile publié par l’ARCEP, une donnée était attendue, celle de la couverture de Paris. C’est en effet dans la Capitale et sa région que sont concentré les problèmes de data.
 
L’ARCEP a ainsi publié des cartes présentent l’état de la couverture mobile. Elles se fondent sur les cartes de couverture publiées par les opérateurs mobiles au 1er juillet 2012, qui ont fait l’objet de contrôles diligentés par l’ARCEP, au travers d’enquêtes sur le terrain
 
En 3G, la carte individuelle de couverture relative à Free Mobile fait apparaître deux informations, selon deux codes couleur différents : 
 
En rose foncé : zone de couverture du réseau propre de Free Mobile 
En rose claire : zone de couverture via l’itinérance sur le réseau 3G d’Orange France 
 
Par ailleurs, les taux de couverture en surface et en population sont calculés, d’une part, uniquement pour le réseau propre de Free Mobile, et, d’autre part, en considérant l’itinérance sur le réseau 3G d’Orange France.
 
 
On constate ainsi que Free Mobile couvre en propre 41,42% du territoire et 39,48% de la population sur Paris. Pour autant, même si les problèmes de débits sur Paris ne sont rencontrés que sur les antennes Orange, il ne suffit pas d’être dans une zone couverte par Free Mobile pour être connecté sur ses antennes en propre. Il y a donc moins de 39,48% de la population qui est effectivement connectée au réseau propre de Free. 
 
Cette situation devrait par contre nettement s’améliorer dans les prochains mois. En effet, une nouvelle charte a été signée par la Ville de Paris et les opérateurs à la mi-octobre. Celle-ci prévoit de faciliter l’accès des opérateurs à l’ensemble des bâtiments du patrimoine de la Ville de Paris. Cela représente 200 antennes. Et selon Libération, l’Agence d’écologie urbaine a déjà reçu 160 demandes prévisionnelles d’antennes 4G (et donc 3G également) pour Paris de la part de Free. De plus, à compter du 1er janvier, Free Mobile pourra utiliser les fréquences 900MHz sur Paris, ce qui améliorera sa couverture.