Bilan très mitigé pour Free Mobile dans la qualité de services voix et données

Bilan très mitigé pour Free Mobile dans la qualité de services voix et données
En plus des débits moyens en émission et en réception dans le mobile, le rapport de l’ARCEP se penche notamment sur la qualité des services de voix et de données 2G/3G fournis aux abonnés des quatre opérateurs : Bouygues Télécom, SFR, Orange et Free Mobile.
 
Au total, sur 1 638 lieux audités, l’étude a produit et exploité 52 416 mesures soit : 6552 SMS, 6 552 MMS, 6 552 vidéos, 6 552 navigations web et 26 208 téléchargements de fichiers. Pour chaque indicateur, le résultat est publié sur la base de deux valeurs. D’une part, une valeur de référence choisie comme étant la moyenne agrégée pour les quatre opérateurs. D’autre part, la qualification de la performance de chaque opérateur autour de cette valeur selon les cinq niveaux :
  • – – : Très inférieur à la valeur de référence
  • –  : Inférieur à la valeur de référence
  • =  : Voisin de la valeur de référence
  • +  : Supérieur à la valeur de référence
  • + + : Très supérieur à la valeur de référence
Usage piéton en agglomération dans les villes de plus 10 000 habitants, à l’extérieur d’un bâtiment :
 

 
Usage piéton en agglomération dans les villes de plus 400 000 habitants, à l’extérieur d’un bâtiment :
 
 
Service SMS (plus de 10 000 habitants, en extérieur) : Free Mobile, voisin ou inférieur à la valeur de référence :
 
Les résultats des tests effectués pour le service de message court (SMS) confirment, avec un taux de réussite de 98,8% à l’extérieur des bâtiments sur les agglomérations de plus de 10.000 habitants, le bon niveau de qualité global de ce service observé depuis plusieurs années. Le message SMS envoyé est identique pour tous les opérateurs. Il est constitué de 26 caractères remplis par les lettres majuscules de l’alphabet et d’un identifiant numérique unique.
 
 
Un SMS est considéré comme reçu si le message émis n’est pas refusé par le réseau, s’il est reçu dans un délai de 2 minutes, et si son contenu est correct. Le complément à 100% est donc constitué du taux de messages refusés par le réseau ou reçus après 2 minutes, ou dont le contenu est incorrect.
 
Service MMS (plus de 10 000 habitants, en extérieur) : Free Mobile, inférieur à la valeur de référence :
 
S’agissant du service d’envoi de photo par messagerie multimédia (MMS), le taux de messages reçus en moins de 3 minutes est de 96,3% dans les agglomérations de plus de 10 000 habitants, en légère baisse par rapport à l’année précédente. Le message MMS envoyé est identique pour tous les opérateurs. Il est constitué de 26 caractères remplis par les lettres majuscules de l’alphabet, d’un identifiant unique et d’une pièce jointe de 50Ko au format JPEG.
 
 
Un MMS est considéré comme reçu si le message envoyé n’est pas refusé par le réseau, s’il est reçu dans un délai de 5 minutes, et si son contenu est correct. Le complément à 100% est donc constitué du taux de messages refusés par le réseau ou reçus après 5 minutes ou dont le contenu est incorrect.
 
Navigation Web (plus de 10 000 habitants, en extérieur) : Free Mobile très inférieur à la valeur de référence :
 
Le service de navigation web a été marqué cette année par une évolution du protocole de mesure et des indicateurs de performances les rendant plus exigeants. En effet cette année, une navigation est également considérée en échec (si un nombre de pages non chargé dans les délais supérieur à 10% du nombre total de pages visitées durant la session.
 
Le taux de réussite d’accès au web dans un délai inférieur à 30 secondes atteint 94,9 %, et le taux de navigation réussie et maintenue pendant une durée de 5 minutes est de 77,8%. Ces résultats ne peuvent être comparés à ceux de l’an dernier.
 
 
L’accès à un site internet est considéré comme réussi lorsque la page d’accueil du site est chargée intégralement dans un délai inférieur à 30 secondes dès la première tentative. Ce taux est calculé sur la base du nombre total de mesures. Les pages retenues correspondent aux 10 sites internet mobile les plus fréquentés par les abonnés (google, pagesjaunes, mappy,..).
 
Vidéos en ligne (plus de 10 000 habitants, en extérieur) : Free Mobile très inférieur à la valeur de référence :
 
Pour la première année, le service de diffusion de vidéos en ligne a été mesuré à partir d’une vidéo de 2 minutes proposée sur Youtube. Dans les villes de plus de 10 000 habitants, en extérieur, le taux de diffusions réussies est de 89,1%, en qualité parfaite 86,7%, et en qualité correcte 87,6%.
 
 
Vidéos en ligne (plus de 400 000 habitants, en extérieur) : Free Mobile très inférieur à la valeur de référence :
 
Dans les villes de plus de 400 000 habitants, en extérieur, le taux de diffusions réussies est de 89,2%, en qualité parfaite 87,1%, et en qualité correcte 88,1%.
 
 
Force est de constater que le bilan de Free Mobile parait mitigé dans ce rapport. L’opérateur obtient régulièrement des notes inférieures à la valeur de référence.
 
Même si la jeunesse de Free Mobile ne peut excuser les dysfonctionnements rencontrés par certains abonnés, rappelons que Free Mobile existe depuis moins d’un an (lancement des offres commerciales le 10 janvier 2012). L’opérateur s’en sort plutôt bien dans les débits mobiles et arrive souvent dans la moyenne ou devant Bouygues et SFR. Free Mobile est notamment plus ou moins bien classé dans l’usage piéton (note voisine à la valeur de référence).
 
Orange garde toujours une tête d’avance avec des mesures très souvent dans le vert. Le rapport de l’ARCEP sur « la qualité des services de voix et de données des opérateurs mobiles (2G et 3G) en France métropolitaine » révèle qu’Orange arrive 1er ou 1er ex-æquo sur 192 des 223 critères.