Cécile Duflot : ” le risque de fracture numérique est celui d’une France à deux vitesses.”

Cécile Duflot, ministre de l’Egalité des Territoires et du Logement, s’est exprimée hier aux Assises du Numérique pour relancer le débat sur le développement du très-haut-débit sur l’hexagone. Cécile Duflot a rappelé l’importance du sujet et l’obligation des opérateurs d’informer sur l’avancement de leurs déploiements : "le risque de fracture numérique est celui d’une France à deux vitesses."

Selon la ministre trois problèmes subsistent :

  • Le financement entre les différents acteurs publics et privés.
  • L’écart de puissance de marché entre les collectivités et les opérateurs, qui doit être compensé par la mutualisation des acteurs publics.
  • Le manque d’informations des collectivités sur les déploiements.

Elle a ainsi confié une mission de réflexion et de prospective sur les impacts du numériques sur l’aménagement du territoire à Claudy Lebreton, président de l’association des départements de France. 
La ministre a également demandé au 1er ministre d’organiser un observatoire du déploiement de la fibre et de la 4G.

 

Source : Usine Nouvelle