SFR : Après Numéricable et Free, un égyptien envisage le rachat.

SFR  : Après Numéricable et Free, un égyptien envisage le rachat.

D’après un entretien publié dans le Financial Times, Naguib Sawiris, milliardaire égyptien a annoncé son intention de racheter l’opérateur au Carré Rouge. La transaction est estimée entre 13 et 14 milliards d’ €uros. Naguib Sawiris a toutefois précisé que la taille d’une telle opération était trop importante pour qu’il puisse la financer seul.

 
L’homme est déjà directeur et principal actionnaire de O.T.H Orascom Télécom Holding, filiale du groupe Orascom, géré également par la famille Sawiris, qui compte 50 millions d’abonnés dans le monde dont 13 millions rien qu’en Algérie. Le PDG aurait surtout manifesté son intérêt pour GVT, la filiale brésilienne du groupe également en vente par Vivendi.

 
Le milliardaire Egyptien serait en recherche d’un élargissement de ses secteurs d’activités et aurait également fait une offre pour rentrer dans le capital de Télécom Italia, lundi dernier.
"Nous regardons SFR à travers une de nos filiales (…) Le problème est que le montant est très élevé. (Vivendi) possède d’importants actifs, donc cela requiert un grand groupe", a déclaré le milliardaire au quotidien financier.

 
D’après un proche de Vivendi, le scénario le plus probable serait la création d’une co-entreprise ou une transaction en France , nottamment par le biais d’une fusion avec le cablo-opérateur Numéricable ou Free. Vivendi n’a pour autant pas commenté l’information.

 
Une information qui risque d’éveiller la vigilance de la ministre déléguée à l’ Economie Numérique Fleur Pellerin qui considérait le mois dernier SFR comme une entreprise « sensible et stratégique pour la France. »

 

Source : Reuters