L’Elysée enjoint Google à négocier avec la presse

Le moteur de recherche a deux mois pour trouver un accord avec les éditeurs de journaux.
Au-delà, le gouvernement pourrait examiner le projet de loi proposé par la presse.

 

Lundi après-midi, Eric Schmidt, le président du conseil d’administration de Google, a été reçu à l’Elysée par le président de la République, François Hollande, accompagné d’Aurélie Filippetti, ministre de la Culture, et Fleur Pellerin, ministre déléguée à l’Économie numérique. Les discussions ont porté sur de nombreux sujets, allant de la fiscalité du numérique, à la création d’emplois en France par Google , en passant par la protection des données personnelles des internautes et la promotion de la culture en ligne.

 

Sur le sujet central du projet de loi proposé par la presse pour le partage de la valeur avec les moteurs de recherche, l’Elysée a donné deux mois à Google pour trouver un accord avec la presse.

 

« Le président a souhaité que des négociations puissent rapidement s’engager et être conclusives d’ici à la fin de l’année entre Google et les éditeurs de presse. Il a souligné que le dialogue et la négociation entre partenaires lui paraissaient la meilleure voie, mais que, si nécessaire, une loi pourrait intervenir sur cette question, à l’instar du projet en cours en Allemagne », précise le communiqué. Jean-Marc Tasseto, directeur général de Google France, va donc renouer le dialogue avec la presse.

 
 

Source : Le figaro économie