Insultes : le cadre d’Orange identifié, mais l’opérateur ne prévoit pas de sanction

Nous vous rapportions jeudi la polémique créée par une vidéo postée sur Internet ou l’on pouvait voir un cadre se disant d’Orange insulter copieusement une salariée de la SNCF. Le Parisien a enquêté et eu confirmation d’Orange qu’il s’agissait bien d’un de ses cadres. Selon les propos de Bruno Mettling, en charge des ressources humaines chez Orange, ce salarié est dans une situation fragile, «en proie à des difficultés personnelles». D’ailleurs, les propos tenus sur la vidéo où aucun visage n’apparaît, sont «fantaisistes.» Il ne gagne pas 70 000 euros par an et ne s’est jamais rendu en République dominicaine pour le compte d’Orange, comme il le prétend. 
Contrairement à ce qu’avait annoncé Orange dans un premier temps, il n’y aura finalement aucune sanction à l’encontre de ce cadre, mais l’opérateur prévoit un «accompagnement» pour soutenir son salarié. Ce dernier s’est d’ailleurs excusé auprès de l’employée de la SNCF.