Free Mobile va poursuivre sa croissance et la 4G n’amènera qu’un lent renouvellement du parc

Free Mobile va poursuivre sa croissance et la 4G n’amènera qu’un lent renouvellement du parc


Décidemment, les résultats de Free Mobile intéressent la presse. Dernière en date, le quotidien 20 minutes estime que Free Mobile va poursuivre sa croissance au détriment des trois opérateurs historiques.

 
Avec 3,6 millions d’abonnés mobiles, 5,4% du parc français en moins de six mois, l’ouragan Free Mobile n’a pas finit de souffler même « si en termes de croissance de son parc, tout dépendra des concurrents » note Vincent Teulade, directeur spécialiste télécoms au cabinet PWC. A l’unisson, les trois historiques affirment que les départs vers Free Mobile sont de l’histoire ancienne. Les initiatives de baisse des tarifs pourraient convaincre les récalcitrants à rester chez Orange, Bouygues ou encore SFR. Et ceux-ci comptent bien sur la 4G pour renflouer leur base d’abonnés.

 
Cela va-t-il suffire, l’ouragan va-t-il s’essouffler ? Pour Alexandre Latrides, analyste chez Oddo Securities, «Free va continuer à prendre des parts de marché – pour atteindre 5 millions de clients, d’ici la fin de l’année ». D’autant qu’il est facile pour un nouvel entrant de prendre des parts de marché. De plus, « La 4G n’amènera qu’un lent renouvellement du parc, à l’image de ce qui s’était passé avec le passage de la 2G à la 3G», conclut Vincent Teulade. De ce fait, Free profite d’un répit deux à trois ans avant que les fréquences de quatrième génération face la différence. D’ici là, le quatrième entrant aura peut être déjà anticipé cette concurrence.